Imprimer
Affichages : 347

L'histoire des enfants juifs des écoles primaires et secondaires d'Algérie, victimes de l'éviction scolaire sous le régime de Vichy est peu connue.

Plus de 20 000 d'entre eux furent exclus de l'école publique et cette mise à l'écart de la nation, véritable traumatisme pour ces écoliers et ces lycéens, ainsi que leurs familles s'est opérée sur deux années scolaires et ne prit fin qu'en Avril 1943.

Bernard Sadon professeur d'histoire, Docteur en histoire et civilisations Université,  Paris 7, a soutenu en octobre 2015 une thèse d'histoire consacrée à cette éviction, et conçu un questionnaire destiné à recueillir le témoignage de ceux et celles qui ont vécu ce triste épisode de notre histoire en tant que victimes ou même témoins.

Vous pouvez le contacter  afin qu'il vous fasse parvenir ce questionnaire :

jb.sadon@orange.fr
Tél. : 06 87 98 51 94