logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Je n'oublierai jamais la défaite de 1940 et lois anti-juives de Vichy, raconte Sidney.

Trois mois après le débarquement des Forces Alliées en Algérie, je suis mobilisé à Alger dans le Bataillon des Zouaves, comme " Pionnier" (avec pelle et pioche).

 

 

Je suis ensuite affecté à Noisy-les Bains, près de Mostaganem, j'assiste à l'arrivée de nos frères oranais de Bedeau (village situé à 90 km au sud-est de Tlemcen)

Je ne peux décrire ces moments émouvants de peines et de joies.

Rappel historique à ne jamais oublier

L'internement des soldats juifs d'Algérie est le placement dans des camps des Juifs algériens servant dans l'armée française, durant la Seconde Guerre mondiale.

Lorsque le conflit mondial éclate en septembre 1939, plusieurs centaines de Juifs d'Algérie sont comme leurs compatriotes français d'Algérie et de métropole mobilisés sous les drapeaux.

Ils rejoignent principalement des unités de zouaves et de chasseurs d’Afrique.

Après l’armistice de 1940, le régime de Vichy, met les soldats juifs d’Algérie dans des camps d’internement.

La décision de les interner est prise après la loi du 7 octobre 1940, qui abroge le décret Crémieux de 1870 et retire ainsi aux Juifs d'Algérie la nationalité française acquise collectivement soixante-dix ans plus tôt

Le 27/03/1941, les circulaires Picquendar donnent le signal de l'internement de ces soldats qui commencent à rejoindre le camp de Bedeau. En novembre 1942, l’pération Torch place le territoire algérien sous le contrôle des Alliés mais ce n'est qu'en juin 1943 que ces soldats internés peuvent rentrer chez eux.

Pour en savoir plus

http://www.ashdodcafe.com/2016/01/03/conference-de-norbert-bel-ange-quand-vichy-internait-ses-soldats-juifs-dalgerie-mardi-5-janvier-2016/

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN