logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Récipient à cédrat © Ministerio de CulturaCet objet en argent, ajouré et sculpté, a une hauteur de 18 cm.

L’etrog (אתרוג) est le nom hébreu du cédrat, fruit utilisé lors de la fête de souccot. Il constitue, avec le loulav (branche de palmier), l’hadass (myrte) et la aravah (2 branches de saule) le bouquet des "quatre espèces".

Le Musée Séfarade de Tolède
Ce musée national d’art judéo-espagnol.conserve l’héritage de la culture hispano-juive et séfarade.

Il occupe un édifice emblématique du quartier juif de Tolède, la synagogue Samuel ha-Levi ou du Transit, dressée au XIVe siècle avec l’accord de Pierre Ier de Castille.

Par Caroline Elishéva REBOUH

En général on bute sur les 4 fils de la Haggada sans se poser de questions sur les 4 koushiot (questions) ou sur les 4 kossot (coupes de vin) du soir du seder et pourtant tout est lié et pas seulement entre eux mais avec d'autres éléments que nous rencontrons dans la vie quotidienne. Le texte-même de la Haggada.

Nous commencerons cette petite étude par celle du Tétragramme qui est pour nous la représentation de l'attribut de miséricorde qui s'adresse par ses quatre lettres aux différents types humains ceux qui sont parfaits.

L’air était agréable à Alger, au printemps, chargé des senteurs de fleurs d’orangers puis des jasmins qui recommençaient à fleurir. Les hirondelles poussaient leurs cris de joie en s’élançant en sarabandes immenses dans le ciel bleu pâle du matin.

Pâque approchait et les ménagères soucieuses d’avoir une maison immaculée pour Pessah dès avant la fête de Pourim se mettaient en devoir de trier les vêtements et d’appeler par le balcon les "marchands d’habits" qui annonçaient leur passage en criant ponctués par leur accent "marchands d’habits, marchands d’habits vaisselle, marmites …". 

En Erèts Israël, le jour de Sim'hat Torah coïncide avec celui de Chemini 'Atséret, le 22 Tichri.

Le 23 Tichri est alors un jour profane. 1 jour chômé en Diaspora, correspondant au 2ème jour de Chemini ‘Atséret.

A Sim’hat Torah, on achève le cycle annuel de la lecture de la Torah et on introduit une nouvelle lecture.

Le matin de ce jour, on effectue la lecture du Deutéronome (cinquième et dernier livre de la Torah), puis celle du début de la Genèse : Béréchit, premier livre de la Torah)ce qui inaugure le cycle de la nouvelle année. 

 

Merci de cliquer sur l'image pour voir la suite

 

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN