HAFTARA BEHAR - BE'HOUKOTAÏ

Jérémie 16:19 - 17:14 
Par Caroline Elishéva REBOUH 

Jérémie exprime dans sa prophétie une sorte de désespoir et de souffrance.  

Il souffle dans ces versets l’espoir de voir Israël revenir vers son Créateur qui purifiera Ses créatures et le fera revenir  sur ses terres ancestrales alors qu’il en a été chassé et exilé parce qu’il n’a pas su être fidèle aux préceptes de la Torah.

Il souffle plus qu’il n’admoneste car, son âme souffre de voir le peuple dans une situation qui ne peut qu’empirer au fil des siècles à venir si ce peuple ne fait pas teshouva pour mériter de revenir sur ses terres et accomplir un destin arrêté et promis aux Patriarches.

Jérémie utilise la parabole de l’arbre et de l’eau pour démontrer que l’eau de la Torah et de la parole divine est vivifiante pour le peuple juif et que rien ni personne  ne saurait racheter ce peuple qui si souvent succombe et "omet" de se rattacher à la source de vie des préceptes divins.

L’arbre est l’homme qui nourrit ses racines dans la Torah pour résister à la tempête de l’histoire. L’eau est purificatrice comme l’eau lustrale qui est faite pour purifier ou comme le mikvé qui est une piscine rituelle dans laquelle on s’immerge pour en ressortir purifié physiquement et moralement et rempli d’espoir pour un avenir meilleur et  harmonieux.