Imprimer
Affichages : 410

 

HAFTARAH : Lecture Isaïe 40:27 - 41:16

LA SOURCE VERITABLE  Par Caroline Elishéva REBOUH

Vous puiserez avec allégresse l’eau de la source du salut - Isaïe XII,3

Isaïe se trouve en plein dans la période de l’exil de Babylone dont est issu Abraham. La situation est celle du découragement vécu par un peuple qui se sent découragé par tous ces essais suivis d’échecs cuisants.

Le peuple juif s’est renforcé puis s’est effondré et sa foi avec lui. Comme pendant la guerre contre Amalek où lorsque les bras de Moïse faiblissaient, les armées d’Amalek se renforçaient; et, lorsque les bras de Moïse s’élevaient, les Juifs remportaient la bataille. 

Ici, à chaque fois que le peuple perd espoir, le peuple est en échec.

Le message d’Isaïe est que le peuple d’Israël doit, pour se dépasser, arriver à constamment s’abreuver à la source de la Torah de manière à ce que l’énergie qu’il faut au peuple soit puisée directement de D à travers la Torah. De cette façon, l’homme choisit la source de son énergie, et de son espoir. L’homme, subit l’immanence divine dans le cadre dans lequel il évolue alors qu’en enclenchant un système de observation, qu’il va générer lui-même, il va profiter de la transcendance divine.

La haftara morigène le peuple et lui recommande de puiser aux sources de la Tora et d’essayer de générer toujours un mouvement de renouveau car tant que l’être vit, il doit demeurer dans l’espoir et ne pas se laisser aller et toujours fonder ses espoirs en le Créateur.

Caroline Elishéva REBOUH