logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Isaïe 66

Pendant les semaines dites de "consolation", j’ai proposé de faire un rappel de l’histoire des royaumes de Juda et d’Israël. Nous avons procédé à un survol de l’histoire des règnes de Saül, David et Salomon.
Voici à présent une présentation de ces personnages : 
SAUL (Shaoul ben Kish) Naquit en 1080 avant l’ère vulgaire. Il était un descendant de la tribu de Benjamin et fut le premier roi du peuple d’Israël oint par le prophète Samuel. Son règne mit fin à la période transitoire des Juges (shofetim – voir livre des juges dans la bible). 

Le peuple qui avait été habitué à être dirigé par un seul "leader" exige un roi, de Samuel qui pensait pouvoir installer ses fils en tant que juges mais, n’étant point reconnus aptes à un tel service, les anciens d’Israël prièrent Samuel d’intercéder pour eux auprès du Créateur pour qu’IL désigne un monarque. L’onction de Shaoul se fit à trois reprises : la première, en catimini, et par la suite, Samuel procéda à deux reprises à une onction en public.

Lorsque Samuel exprima de voir ses fils poursuivre sa fonction, D avertit Samuel qu’IL avait choisi quelqu’un qui serait Roi du peuple d’Israël et que cet homme se dirigerait de lui-même vers le prophète. En effet, des ânesses appartenant à Kish, père de Shaoul, prirent la fuite et le jeune-homme partit à la recherche de ces animaux accompagné d’un serviteur mais, l’opération se solda par un échec. Le serviteur conseilla à Shaoul de s’adresser au prophète qui saurait sans aucun doute les conseiller. C’est ainsi que Samuel accueillit les deux jeunes-gens et que le lendemain, il pratiqua l’onction sur Shaoul et lui conseilla de regagner la demeure de son père non sans lui dévoiler trois prophéties grâce auxquelles Shaoul, aurait la confirmation de sa fonction royale.

Afin de dévoiler au peuple la volonté divine, Samuel organisa un tirage au sort, où figuraient les noms des douze tribus et le sort désigna la tribu de Benjamin, puis il écrivit les noms des familles de Benjamin et le sort désigna la famille de Matari et dans cette famille Shaoul fut choisi. ; entre temps, celui-ci s’était enfui mais le peuple le ramena il fut oint ainsi devant le peuple exception faite des personnes qui s’opposaient à ce nouveau souverain âgé de trente ans.

Shaoul sut s’imposer en tant que roi et posa les fondements de la première armée d’Israël de manière à se préparer à livrer, aux ennemis jurés d’Israël : Amon, Moav, Amalek et les Philistins, les batailles dont les victoires affermiraient son trône. Il y eut donc de puissantes batailles et des victoires sur ces peuples. Il fixa des frontières et nomma comme chef d’armées Avner fils de Ner (son cousin).

Shaoul apparaît comme un homme volontaire et respectueux de D mais d’autre part très versatile et capricieux. Sûr de lui il outrepasse ses fonctions et il finit par perdre la raison tant il est jaloux de ce jeune guerrier qui fait son apparition et dont la crainte de D semble dépasser la sienne : David fils de Jessé (David ben Yshay) au sujet duquel il apprend qu’il a été choisi pour lui succéder.

Shaoul et sa femme – Ahinoâm bat Ahimaâts - eurent de nombreux enfants : Yonathan, Malkhishouâ, Avinadav et Ish Boshet et Mikhal, Meyrav.

Shaoul donna sa fille Mikhal en mariage à David. Shaoul désirant tuer David, Mikhal aida ce dernier à s’enfuir. Mais, Shaoul obligea sa fille à épouser un autre homme que David.

Ish Boshet fut l’héritier de la couronne - ses autres frères ayant péri dans la guerre du Guilboâ - il fut le deuxième roi du royaume d’Israël et fut très faible.

Dès qu’il comprit que David devait lui succéder, Shaoul tenta à plusieurs reprises de se débarrasser de son « concurrent » en lui tendant des pièges.

Yonathan et ses frères furent tués lors des guerres. Et, voyant qu’il n’avait pas d’autre chance de reprendre son trône, Shaoul se suicida, pour ainsi dire, puisqu’il se laissa tomber sur son glaive. Il ne perdit pas la vie immédiatement.

David réunit les ossements de Shaoul et de Yonathan et les enterra dans deux sépultures situées à Tselâ dans la région de Binyamine. Shaoul régna sur le peuple d’Israël 38 années.

Caroline Elishéva REBOUH.

 
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN