logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Lecture : Zachariah 2.14 – 4.7
LA  VISION DE LA MENORA par Caroline Elishéva REBOUH

GATEAU AUX FIGUES SECHES

Cette haftara a trait à la vision de la  menora et c’est pour cela aussi qu’elle se lit à l’époque de Hanouka.

Cette prophétie annonce la réconciliation de D avec Son peuple, l’époque où IL reviendra résider dans le Temple où le peuple reviendra offrir des sacrifices et réciter des louanges, où le cohen gadol reprendra ses fonctions de grand prêtre pour guider les fidèles dans leurs rites et le respect des lois édictées sur le Mont Sinaï.

Lecture de la Torah : Nombres 8 : 1 – 12 : 16

L’HOMME LE PLUS HUMBLE QUE LA TERRE AIT PORTE par CAROLINE ELISHEVA REBOU 

LE HAFETS HAIM

Moïse doté d’une intelligence supérieure aux autres hommes avait saisi l’importance de sa mission et, en même temps, il avait compris comment et à quel prix il pouvait l’accomplir   auprès de sa communauté : celle qui, si indisciplinée, allait dans cette même paracha exiger de D de manger de la viande (et donc des cailles) jusqu’à en mourir étouffé.

L’importance de la Menora et les secrets qu’elle renferme sont une partie de cette sidra très importante.

SAMSON LE CHAMPION par Caroline Elishéva REBOUH

Dans la sidra de Nasso on nous entretient du sujet des  nezirim ou ascètes.
C’est sans aucun doute la raison pour laquelle la haftara traite de Samson le Héros histoire tirée du livre des Juges.

Ce récit porté sur les écrans dans les années 50, me semble-t-il, a contribué à faire connaître ce héros biblique du grand public.

Lecture de la Tora : Nombres 4 : 21 – 7 : 89

L’ELEVATION par CAROLINE ELISHEVA REBOU

Élever quelqu'un à une dignité, élever la voix. Autour de ces deux significations se range la sidra de cette semaine.

Elever les enfants de Lévy (Kehat , Guershon et Merari) aux dignités de Chantres qui vont, en soulevant le Tabernacle, élever leurs voix. Car, aussi bien les Cohanim guedolim doivent s’acquitter de leur tâche sans parler, autant les Léviim doivent s’acquitter de leur tâche en psalmodiant.

Lecture : Osée 2.1 - 22

LA RECONCILIATION Par Caroline Elishéva REBOUH

Ce texte provient du livre d’Osée, il nous conte les amours tumultueuses qu’entretient le "couple" D et Israël.

Israël est comparé à une femme adultère dont l’époux furieux fulmine contre elle, bien que ce mari miséricordieux soit toujours prêt à pardonner la conduite de l'épouse volage et à reprendre avec elle une relation passionnée pour peu qu’elle décide d’opérer un revirement et de s’amender.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN