logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

                         LA VILLE DE TOULOUSE REND ENFIN HOMMAGE

                                             AU  GRAND CHAMPION ALFRED NAKACHE

 

Liste Invitations Baptême Espace Nautique Alfred Nakache

           Samedi 16 Juin 2018 à 14h30 Etablie par Yvette BENAYOUN NAKACHE

 

-  M. le Préfet Pascal MAILHOS

-  Mme Carole DELGA Présidente Région Occitanie

-  M. Martin MALVY Ancien Président Région Midi-Pyrénées

-  M. Georges MERIC Président du Conseil Départemental de Haute-Garonne

-  M. Pierre IZARD Ancien Président du Conseil Général de Haute-Garonne

-  M. Jean-Michel BAYLET Président Directeur Général de la Dépêche du Midi

-  M. Jean-Claude SOULERY Rédacteur en Chef de la Dépêche du Midi

-  M. Eric LAFFONT  Dépêche du Midi

-  MM. Dominique DELPIROUX et Sébastien MARTI Journalistes Dépêche du Midi

 

-  Députés : Mme Sandrine MORCH – MM. Jean-Luc LAGLEIZE et Mickaël NOGAL

-  M. Thierry SUAUD Maire de PORTET sur Garonne

-  MM. Pierre COHEN et François BRIANCON

 

-  M. BOUNAN Président de l'Association Cultuelle Israélite de Toulouse (A.C.I.T.)

-  M. Patrick LASKAR Président de l'Association des Juifs Libéraux de Toulouse

-  M. Franck TOUBOUL Président du C.R.I.F. - Mme Nicole YARDENI – M. Salomon ATTIA - M. Pierre LASRY – M. Roger ATTALI Membres de l'A.C.I.T.

-  M. Hubert STROUK – Délégué Régional de la SHOAH

 

-  Avocats au Barreau de Toulouse : MM. Laurent BOGUET – Simon COHEN - Jean-Luc FORGET

Jacques LEVY – Pascal  NAKACHE

 

-  M. Eric RADOVITCH Architecte en Chef des Bâtiments de France

-  M. Pierre-Louis TALLANDIER Architecte

 

-  M. Marcel DELSOL Président d'Honneur du T.F.C. 9 bis rue d'Aubuisson 31000Toulouse - M. Olivier SADRAN Président du T.F.C.

-  M. Jean-François SOUCASSE Directeur Général du T.F.C.

-  M. Pascal DUPRAZ Ancien Entraîneur du T.F.C. 1 Allée Gabriel Biénès 31400 Toulouse

-  M. Michel COLOMA Directeur Général des Dauphins du TOEC michel.coloma@lesdauphinsdutoec.com

-  M. Just FONTAINE

-  M. René BOUSCATEL

-  M. Guy NOVES

-  M. Claude ONESTA

-  M. Sofiane OUMIHA

-  M. Mohamed MIMOUNE

 

-  Mme Ginette JANY (Soeur Alex JANY)

-  Mme Francine RAYNAL-MINVILLE (Fille Alban MINVILLE)

 

-  M. Enrico MACIAS et son fils Jean-Claude GHRENASSIA

-  MM. Jacques NAKACHE, Marc NAKACHE – Olivier NAKACHE et Madame Géraldine NAKACHE

(branche parisienne de la Famille Nakache)

-  William et Ariane – Carole et Sophie NAKACHE (TOULOUSE)

-  Suzanne – Daniel et David NAKACHE (TOULOUSE)

-  Bernard et Maïssa NAKACHE – Eran et Nathaniel (LACROIX-FALGARDE)

-  Roger NAKACHE et Luce RASSINEUX -Poitiers)

-  Norbert NAKACHE (TEL AVIV- ISRAEL)

-  Arlette ZEMMOUR-NAKACHE (MARSEILLE)

-  Gilbert et Pierre GUEDJ (TOULOUSE)

-  Edith et Roger ARFI (TOULOUSE)

-  David ARFI (TOULOUSE) david@arfi.fr

-  Famille Laurent BENAYOUN (LESTANG PERN 46170 CASTELNAU MONTRATIER)

-  Famille Denis BENAYOUN (TOULOUSE)

-  Docteur Georges BENAYOUN (TOULOUSE)

Familles Associées: BITOUN – CHEMACK – DARMON – GUEDJ – SFEDJ... 

 

 

 

 

DISCOURS D'YVETTE BENAYOUN NAKACHE, (NIECE D’ALFRED)

PRONONCE LE SAMEDI 16 JUIN 2018 LORS DE LA CEREMONIE OFFICIELLE DE "L’INAUGURATION DE L'ESPACE NAUTIQUE 

ALFRED NAKACHE".

 

 

M. le Maire, Cher Jean-Luc,      

Mmes, MM. Les Elus,

Mmes, MM. Les Officiels,

Mesdames, Messieurs,Mes chers Amis,

Ma chère Famille.

La Piscine NAKACHE est connue de TOUS les TOULOUSAINS.

Elle est un repère dans notre belle Ville. Elle fait partie, intégralement, de  notre Patrimoine Architectural, Culturel, Sportif et tellement vivante, puisque située dans cet Espace Sportif, proche du Stadium, entouré de nombreux terrains de foot, de basket, de tennis et autres sports, en accès libre, où les jeunes s'adonnent régulièrement à leur pratique sportive préférée.

En effet, elle est connue aussi bien de ce Vieux Toulousain qui avec son accent rocailleux est fier de dire "J'ai appris à nager à Nakache" ou de ce Jeune Toulousain habitant un de nos quartiers populaires, chers à mon cœur, qui avec un autre accent, est aussi fier de dire "Madame, moi je connais Nakache, j'y nage tout l'été" !

Et pourtant, il y a un paradoxe levé en ce Samedi 16 Juin 2018, puisque Toulouse, sa ville de cœur lui rend hommage officiellement pour la première fois avec ce Baptême de l'Espace Nautique qui portera désormais son Prénom et son Nom devant Nous Toutes et Nous Tous réunis, devant sa descendance.

La vie d'Alfred Nakache, mon oncle, tient en 2 mots : BONHEUR et TRAGEDIE.

Vie exceptionnelle d'un Grand Sportif, qui dans la mémoire collective de la natation française, demeure l'une des gloires de ce sport, le successeur de Jean Taris le modèle, et l'aîné d'Alex JANY et de Jean BOITEUX, ses amis toulousains. Bien avant que ne brillent les Alain GOTTVALES, Kiki CARON, Alain MOSCONI, Franck ESPOSITO et la pépinière de nageurs tels que Solène FIGUES, Laure MANAUDOU ou Alain BERNARD qui viendront après...

Mais aussi, Vie exceptionnelle d'un Homme dont la vie et celles de Paule sa jeune épouse, et de sa Fille Adorée Annie âgée de 2 ans et demie ont basculé, lorsqu'elles ont croisé celle de bourreaux nazis.

En 1931, Alfred alors âgé de 16 ans, devient Champion d'Afrique du Nord, lui le petit Constantinois. Il est le 2ème d'une fratrie de 11 enfants, avec Georgette l'aînée, Prosper mon père, Roger mort pendant la Guerre, Evelyne, Robert qui a porté longtemps son Devoir de Mémoire, Julie qui repose en ISRAEL. Puis naîtront Edith, William et Arlette.

Je tiens en ce jour particulier à prononcer leur prénom, car ils ont tant compté pour lui. Ils sont ainsi associés par la pensée à l'Honneur qui est fait, aujourd'hui, à ce Frère dont ils étaient si fiers et qui fût pour eux, leur EXEMPLE, leur idole.

En pleine montée du nazisme, Alfred, à l'instar des athlètes noirs américains, défiera Hitler en participant aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 en remportant la 4ème place du relais 4x100m éliminant de fait l'équipe allemande, sous les yeux du Führer.

En 1941, il s'installera à Toulouse en zone libre, après avoir été exclu de son poste d'Enseignant au Lycée Janson de SAILLY à Paris, parce que juif. Cette même année, Alfred battra le record du monde de 200m brasse.

En 1942, il remportera 6 des 8 titres aux Championnats de France, maisen 1943, comme tous les sportifs juifs, il sera EXCLU des compétitions nationales sur ordre des nazis. Il tentera alors de fuir vers l'Espagne avec Paule et Annie dont les pleurs les obligeront à retrousser chemin. La presse "collabo" se déchaînera contre je cite "l'idole des bassins enjuivés", le journal le Matin ira jusqu'à déclarer que "Nakache souille les eaux des piscines françaises".

 

Dénoncé, il sera arrêté le 20 Novembre 1943 avec sa femme et sa fille et sera déporté vers Drancy, puis vers  AUSCHWITZ.

 

Sa Famille sera immédiatement gazée. Lui fera partie des 291 rescapés du convoi.

Il sera affecté l'Infirmerie du camp auprès du Professeur WAITZ. Il aidera et soutiendra tous les détenus de toutes les façons. Par les soins, par un bout de pain, par un mot, par une étreinte...

Reconnu par les SS en tant que célèbre champion de natation, il fera l'objet de leur curiosité. Ils lui intimeront l'ordre de se rendre au bord d'un bassin. Il s'agit en fait d'une simple réserve d'eau en cas d'incendie. Une eau verdâtre, croupie. Il doit se déshabiller et plonger pour montrer ses qualités de nageur.

Ils s'en amuseront et lui lanceront clés, cailloux, qu'il remontera à la surface. Ils iront jusqu'à lui lancer un poignard qu'il remontera entre ses dents pour le déposer à leurs pieds. Ces séances bien qu'humiliantes, se répèteront, mais elles le feront AUSSI tenir bon.

Il aura pour ami le boxeur Young Perez, médaillé poids mouche, décharné, édenté et hagard mais qui devra livrer un combat contre un allemand poids lourd. Ce sera un spectacle tragique !

Il croisera aussi dans les camps, Primo LeviElie Wiesel, et on saura après qu'il accomplira la même Marche de la Mort, avec Simone Weil.

En Mai 1945, lorsqu'il sera libéré, il ne pèse plus que 42 kg, la moitié de son poids. Il retournera vivre à Toulouse et retrouvera ses Amis des Dauphins du TOEC, sa 2ème Famille, qui l’aideront à survivre aux épreuves des camps nazis.

Poussé par Alban MINVILLE, le mythique Entraîneur (dont la fille Francine est parmi nous) et Alex JANY, il reprendra l'entraînement et en Août de la même année il remportera à nouveau 3 Titres de Champion de France. Il battra à 2 reprises le record du monde 3 fois 100m 3 nages, aux côtés d'Alex JANY et Georges VALLEREY.

En 1950, il épouse Marie sa belle Sétoise, qui l'entourera de tout son amour. Elle nous a quitté il  y a peu de temps.

Après plusieurs années d'Enseignement à Toulouse, puis à la Réunion, il prendra sa retraite et s'installera à Sète dans une maison de pêcheurs près de la  Corniche. Il y recevra tous les Siens au mois d'Août pour une GRANDE SARDINADE, distribuant à la volée toutes ses Médailles, aux nombreux neveux et nièces, dans une joyeuse ambiance, ce qu'il aimait par dessus tout, car il aimait la Vie.

Le 4 Août 1983, à l'âge de 68 ans, ARTEM dit le poisson, comme ses amis aimaient à le surnommer, meurt d'une crise cardiaque dans les eaux bleues du Port de Cerbère. Il repose dans le Cimetière Marin de Sète, pas très loin de la tombe de Georges Brassens.

Je vais conclure par un paragraphe d'une de ses lettres écrites dans les camps, sous le Matricule AUSCHWITZ 172763.

Il s'adressait à un de ses amis déporté, et il lui écrivait "Cher Roger, un jour viendra INCH ALLAH, où les souffrances, les tortures, les cendres des crématoires appelleront la Justice et une vengeance inexorable s'abattra alors sur les barbares.

Il nous reste de durs moments à passer, mais c'est plein de résolution que nous aborderons le nouveau chemin qui saura tracer l'Humanité Nouvelle. Tout était écrit et nous en sortirons par la volonté de DIEU".

 

Merci pour votre attention et pour votre présence.

 

       La Famille d'Alfred Nakache

 

On reconnait en autres sur cette photo.

1 -Monsieur Jean-Luc MOUDENC- Maire de Toulouse.

2-William Nakache- Frère d’Alfred NAKACHE.

3- Yvette BENAYOUN – NAKACHE  Nièce d’Alfred NAKACHE.

4-Jacques NAKACHE représentant  la famille Parisienne.

 

 

 

 

 

À Toulouse, ce sera la deuxième fois que la piscine municipale sera baptisée Alfred Nakache.

Alors que tout le monde le croit mort, en 1944, le maire Raymond BADIOU inaugure du nom du champion le bassin d'hiver.

L'espace nautique situé dans le quartier Saint-Michel est baptisé Alfred Nakache lors d'une cérémonie officielle ce samedi. L'occasion de revenir sur le parcours de cette personnalité hors du commun.

C'est un grand jour pour la famille d'Alfred Nakache. En ce 16 juin, la plupart des proches du grand nageur, ainsi que de nombreuses personnalités se réuniront

à Toulouse.

Tous sont conviés à une cérémonie qui se tiendra au sein de l'espace Nautique officiellement rebaptisé du nom du sportif. "La population avait pris l'habitude de dire qu'elle allait à la piscine Nakache. Le fait que tout un espace porte le nom d'Alfred me semble plus rationnel", souligne William, l'un des frères d'Alfred.

 

                              SUR SA TOMBE, IL AVAIT DEMANDÉ  QUE L’ON JOIGNE À SON NOM

                                           CELUI DE SA FEMME PAULE ET DE SA FILLE ANNIE.

SA FAMILLE RAJOUTA :

 

"HOMME DE COEUR ET DE RAYONNEMENT, TU RESTES UN GUIDE POUR TOUS". 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PALMARES DU GRAND CHAMPION ALFRED NAKACHE

 

-  De nombreux bassins français et Rue portent son nom

-  L’État d’Israël lui décerne à titre posthume en 1993 le Trophée du Grand exemple, au Musée du sport juif international.  . 

-  Le Meeting international Alfred Nakache (ou VITTEL CUP) a été créé en son honneur, et en est à sa 12e édition en 2005.

-  Recordman du monde du 200 m papillon en 1941.

-  Recordman du monde au relais 3 x 100 m 3 nages en 1946.

-  Recordman d’Europe du 100 m papillon en 1941.

-  Recordman de France du 400 m papillon en 1943.

-  Recordman de France au relais 4 x 200 m nage libre en 1946, en 9’ 28" 2.

-  Champion de France du 100 m nage libre en 1935, 1936, 1937, 1938, 1941 et 1942.

-  Champion de France du 200 m nage libre en 1937, 1938, 1941 et 1942.

-  Champion de France du 200 m papillon en 1938, 1941, 1942 et 1946.

-  Champion de France du 400 m nage libre en 1942.

-  Champion de France au relais 4 x 200 m nage libre en 1937, 1938, 1939, 1942, 1944 à 1952 (soit 13 titres, dont  9 consécutifs !).

-  Champion du monde universitaire du 100 m nage libre en 1936.

-  Champion d’Afrique du Nord du 100 m nage libre en 1931.  

-  Médaille d'argent aux MACCABIADES de 1935, sur 100 m nage libre.

 

Avec l’aimable autorisation de la Famille du Grand Champion. Source : Jacques Nakache

 

AJOC Juillet  2018 Copyright

© 2018 AJOC. Tous droits réservés.

Toute copie, même partielle, des données et photos est strictement interdite sans accord préalable. 

 

 

4 reportages à découvrir 

 Cliquer sur chacune des images pour découvrir les vidéos.

 

 

Commentaires   

+1 # René Samuel Sirat 01-08-2018 09:17
Chers amis,

Je regrette de n'apprendre qu'aujourd'hui l'hommage qui a été rendu à Alfred Nakache, champion de natation et déporté en tant que juif.

En tant qu'ancien Rabbin de Toulouse, je m'associe de tout cœur à cet hommage, et je rappelle aussi, à cette occasion, le souvenir de son frère, qui était, de mon temps, secrétaire général de la Communauté.

Avec l'expression de ma fidèle amitié

René Samuel Sirat

Grand Rabbin de France émérite
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN